Confrontations
Mes collages et leurs dérivés me permettent d’ « écrire » sur le monde. Un monde non résigné et considéré chaque jour comme « contemporain ». Par ailleurs, ce sont autant de « mises à l’épreuve » qui ont chacun leur ADN et, il me semble qu’en Art contemporain, chacun est habilité à prendre une part de « confrontation ».

Con-fron-ta-tion … c’est avant tout « avec ET en face ». Mais aussi, mettre en présence les uns avec les autres, examiner deux choses en même temps afin de vérifier si celles-ci vont ensemble et ne s’accordent pas qu’autour d’un seul fait.

L’épreuve stylistique est celle d’éprouver ses moyens, d’exercer sa propre grammaire et de la dépasser en tentant d’ouvrir de nouvelles portes. Combien de choses arriverons-nous à créer véritablement ? Une ! Deux ? Trois au maximum ?

Tout ceci pour énoncer que j’aime réagir à ce qui se passe autour de moi. Les Confrontations consistent à des réactions face à des facteurs externes introduis dans ma production.
Mon but étant de tous les bousculer à travers des exercices de style tels que les « De - Re : Contextualisation », ou encore à travers des contraintes imposées telles que l’obligation d’utiliser des très petits verres de lunettes; ou bien les confrontations à des œuvres d’artistes contemporains, qui sont alors des prémices aux œuvres collectives; ou des confrontations à des architectures de villes, à des crises majeures ou à des Ecoles de pensée …Les Confrontations sont à l’Art ce que les globules blancs sont au sang.